Navigation

Discriminations professionnelles en fonction du genre et de l’ethnicité

 

Selon leur origine ethnique ou leur nationalité, les femmes font l’expérience de désavantages sur le marché du travail, de manières diverses et avec une intensité variable. Cette étude a pour objectif de répondre empiriquement à la question suivante : comment la conjonction du sexe et de l’origine ethnique conduit-elle à une inégalité des chances sur le marché du travail ?

Description du projet (projet de recherche terminé)

Il n’existe jusqu’à présent guère d’études globales et différenciées qui investiguent comment des inégalités professionnelles liées à l’origine ethnique ou à la nationalité et au sexe apparaissent sur le marché du travail suisse et pourquoi elles perdurent. Les questions suivantes se posent à ce sujet :

  1. Comment la conjonction du sexe et de l’origine ethnique conduit-elle à différentes situations de préjudices ?
  2. Les femmes réussissent-elles à long terme à employer leur savoir professionnel et à le développer ?
  3. Quelles stratégies les femmes développent-elles pour surmonter les obstacles sur le marché du travail et pour employer ou acquérir leur qualification ?

Objectif

Cette étude a pour objectif de répondre aux questions mentionnées ci-dessus. Elle compare des Suissesses et des non-Suissesses avec une formation professionnelle ou universitaire. L’étude combine des méthodes quantitatives et qualitatives. Le groupe de recherche procède à des analyses statistiques de l’Enquête suisse sur la population active (2009) et conduit des entretiens avec des expertes et des experts, des ateliers participatifs (MINGA-Workshops) ainsi que des entretiens biographiques. Le groupe de recherche mène les entretiens biographiques avec les deux partenaires d’un ménage pour voir comment la carrière professionnelle de l’homme et de la femme se sont développées avant et après la naissance d’enfants.

Titre original

Understanding Inequalities in the Labour Market: The Intersection of Gender and Ethnicity

Direction du projet

  • Prof. Doris Wastl-Walter, Geographisches Institut (GIUB), Universität Bern
  • PD Dr. Yvonne Riaño, GIUB, Universität Bern
  • Dr. Elisabeth Bühler, Geographisches Institut, Universität Zürich
  • André Aschwanden, GIUB, Universität Bern
  • Katharina Limacher, GIUB, Universität Bern

 

 

Plus d’informations sur ce contenu

 Contact

PD Dr Yvonne Riaño Geographisches Institut Universität Bern Hallerstrasse 12 3012 Bern +41 31 631 88 64 yvonne.riano@giub.unibe.ch

De ce projet